Projets et chantiers


https://www.facebook.com/larbreaplumes72/

Parcours d’Éloquence pour les jeunes du Mans Métropole

L’association l’Arbre à plumes œuvre en Sarthe depuis 2003 à la promotion de l’expression pour et par tous.

L’ association B.A BALEX, implantée à Marseille, œuvre depuis 2005 à la promotion de la Citoyenneté active par le Droit.

Nos deux associations se sont rencontrées autour d’un projet conçu et écrit par B.A BALEX :
Apprendre à dire pour pouvoir être écouté et agir ….Ou comment développer l’esprit critique par l’argumentation.
Concours d’éloquence

"Pour que la citoyenneté ne soit pas simplement annoncée mais entièrement vécue, il est nécessaire de disposer d’informations et de savoir exprimer une opinion, pouvoir prendre la parole pour pouvoir agir et être écouté. Là où il y a expression, il y a progrès pour l’être humain, tant dans ses capacités à prendre en main son destin qu’à intervenir dans l’espace public et participer à la vie commune."

L’association B.A BALEX a mis en œuvre ce projet avec des jeunes de 16-25 ans habitant le 3ème arrondissement de Marseille en avril 2018.

L’Arbre à plumes a porté ce projet en Sarthe en étroite collaboration avec B.A BALEX, avec le soutien et l’accompagnement de Madame Noël , déléguée du Préfet à la Politique de la Ville.
De nombreux partenaires nous ont rejoints et ont rendu possible ce projet :
La Ville de Coulaines
Les Maisons Pour Tous de Coulaines
La Mission Locale antenne Allonnes
Cultures du Cœur Maine
La Coordination jeunesse / service jeunesse Le Mans
Le Collège Costa Gavras
Le Foyer Le Pourquoi Pas, Inalta
La Prévention Spécialisée, Inalta

[PDF 974.2 ko] IMG/pdf/flyer_concours_d_eloquence-2.pdf

Pendant les vacances de février 2020, Le projet s’est décliné en 11 séances de travail préparatoires en collectif de 2 heures chacune, suivie du concours lui-même.

Les participants ont choisi des sujets en lien avec la Citoyenneté, les libertés et les droits fondamentaux.

Chaque séance comprenait à la fois un apport théorique et des exercices pratiques.
La dernière séance s’ est déclinée sous la forme d’un concours d’éloquence. Un prix a été décerné à chacun, à partir d’un certain nombre de critères tels que la capacité oratoire, l’implication dans le discours, la posture, la pertinence du contenu…

Les jeunes ont également pu profiter d’une visite du Carré Plantagenêt, d’une visite du Tribunal du Mans et d’une sortie au Bowling du Mans.

13 jeunes de 14 à 18 ans, habitant les quartiers des Sablons- Bords de l’Huisne, de Ronceray- Glonnières-Vauguyon , de Chaoué -Perrières, Bellevue-Carnac ont donc participé avec enthousiasme et détermination à la préparation du concours et 12 ont concouru le 27 février 2020 dans l’auditorium du Musée Carré Plantagenêt au Mans devant plus de 120 personnes.

Le public a été très impressionné par la qualité et la force des prises de parole . Voici les sujets qui ont été abordés :

La diversité des langues : Chance ou malchance ?
Les discriminations notamment envers les musulmans
Le Droit à l’Education
La liberté de porter le voile
Les violence policières envers les personnes de couleur
le mariage forcé
L’émigration
Sauver notre planète
Qu’est-ce que résister quand on a 15 ans aujourd’hui ?
Le non respect des droits de l’homme dans le monde et en France
Le sport pour s’ouvrir au monde
Le racisme

Nous remercions les jeunes pour leur travail, leur détermination, leur force de conviction, nous remercions l’équipe de bénévoles de l’Arbre à plumes, ainsi que tous les partenaires opérationnels et financiers du Parcours d’Éloquence !

À quand la prochaine édition ?

Les Intervenantes du Parcours Eloquence en Sarthe

Sylvie Roquain
Ancienne avocate – Responsable pédagogique du projet.
Intervenante pour B.A BALEX

Emmanuèle Gabrièle
Educatrice Spécialisée, Comédienne, Médiatrice Artistique
atelier d’écriture, théâtre, mouvement dansé
Intervenante pour l’Arbre à plumes

Portraits sensibles de personnes de plus de 60 ans vivant seules

Aller à la rencontre des personnes de plus de 60 ans et leur donner la parole

… Et quand la parole se tait, les gestes et les silences parlent…

La photographie et l’écriture saisissent l’instant…

Faire circuler ces paroles, gestes et silences…

Comme un fil artistique au sein du territoire…

Première étape

Dans le cadre du projet l’Arbre Voyageur, Emmanuèle Gabrièle, médiatrice artistique et Laurent Dubois, photographe, mènent ensemble un projet expérimental.

Depuis novembre 17, principalement dans le secteur du Grand Lucé et de la Chartre-sur-le-Loir et de Montval-sur-Loir, ils ont rencontré à plusieurs reprises à leur domicile 11 personnes de plus de 60 ans vivant seules.

Ces rencontres sont possibles grâce à des personnes-relais qui font le lien : aides à domicile, infirmières, équipes de centres sociaux, membres d’associations caritatives ...
Les personnes-relais ont au préalable présenté le projet à la personne et recueilli son adhésion de principe.

 Lors d’une visite préliminaire en présence de la personne -relais, Laurent propose à la personne de réaliser à son domicile, son portrait à la lueur d’une bougie et Emmanuèle se propose d’écrire un texte. Ce texte sera inspiré par ce moment si particulier partagé autour du portrait et de la parole, moment durant lequel la personne offrira son visage et avec lui, une part de ce qu’elle est et de son parcours de vie.

- 11 personnes ont accepté d’être photographiées chez elles dans une cabine de photographe installée par Laurent et 11 textes ont été écrits par Emmanuèle suite à ces rencontres.

 Ensuite, Laurent et Emmanuèle ont rencontré de nouveau chaque personne pour lui remettre la photographie et le texte écrit.
Ce moment de restitution est intense, c’est l’occasion de se donner des nouvelles quelques mois plus tard, de regarder la photographie ensemble, d’en parler, d’écouter la lecture du texte par son auteur, de recueillir comme une vraie récompense l’émotion de la personne qui reçoit cette image d’elle-même et ce texte qui lui est adressé.

 Laurent et Emmanuèle s’engagent à faire le lien ensuite avec ces personnes tout au long du projet et à les inviter à une rencontre collective autour du corpus de photographies et de textes.

Étapes suivantes

 Nous souhaitons amplifier cette démarche et y associer un plus grand nombre de personnes seniors. Notre objectif est de constituer 20 portraits.

 Nous souhaitons réunir à travers ce projet des personnes seniors de tous horizons, et mettre en valeur leurs parcours de vie et surtout ce qui a animé et anime encore et toujours l’existence de chacun·e .

 L’Arbre à plumes, à l’initiative de ce projet, sollicite la participation de différents partenaires de la MObilisation NAtionale de Lutte contre l’ISolement des Âgés sur le territoire Loir- Lucé -Bercé. Leur écho favorable et leur accompagnement contribuent à la création d’une dynamique collective pour le lien social sur le territoire Loir-Lucé-Bercé.

Le projet Portraits sensibles de personnes âgées vivant seules s’inscrit dans un projet plus large : L’Arbre Voyageur qui consiste, à travers diverses actions, à aller vers les personnes isolées.

L’Arbre Voyageur

« Toute personne, à tout âge, même fragilisée par la vie
A un potentiel de créativité insoupçonnée
L’exprimer lui permettra de se découvrir
De mieux se connaître et de s’accorder de la valeur »

Notre projet , l’Arbre Voyageur consiste à :

aller à la rencontre des personnes isolées à la campagne et à la ville
leur proposer dans leurs lieux de vie
individuellement et en petits groupes
des temps d’expression et de création :
parole, écriture, dessin, peinture, théâtre, créations en tout genre..

Actuellement , l’Arbre à plumes recherche et rencontre des partenaires pour ancrer ce projet sur un territoire urbain et sur un territoire rural en Sarthe.

Interview "L’Arbre Voyageur"

lien - >https://youtu.be/kOhm9m-lvjA

Liberté, j’écris ton nom

Chantier de création 2015 2016
Danse et textes

Nous voulons être « passeurs de mots », les recueillir, les mettre dans la lumière, les faire voyager, danser, nous voulons porter attention aux formes toujours nouvelles qu’ils inventent en chacun de nous et aux nouveaux espaces qu’ils ouvrent…

Depuis 2005, l’Association L’Arbre à plumes a animé régulièrement des ateliers d’écriture à la Maison d’Arrêt au Mans puis à Coulaines.

L’association a rassemblé au fil des ateliers des textes témoins des sentiments, émotions, sensations, réflexions de ces personnes en situation de détention.
Accompagnés d’autres textes de personnes incarcérées hommes, femmes, anonymes et personnalités, ces témoignages poétiques nous fournissent le terreau d’un projet artistique et social sur le thème « Liberté, j’écris ton nom ».

Les deux niveaux de construction du projet

1 – Création de la pièce Liberté, j’écris ton nom : danse et textes inspirés des mots écrits en détention, représentations février, mars et mai 2016 à la salle de la Compagnie Marie Lenfant, au théâtre de l’Ecluse au Mans et au Théâtre de Chaoué à Allonnes…

2 – Organisation de stages, animations et ou ateliers sur le thème Liberté, j’écris ton nom :

stage les 23 et 24 mai 2015 à Mezières sous Lavardun

Stage à Allonnes en mai 2016 en partenariat avec la Cie du Théâtre de l’Enfumeraie , avec le collège de la deuxième chance des Apprentis d’Auteuil et avec le GEM regroupant des personnes cérébrolésées